Poème de Aurore pour sa fille Johanne

Johanne,

Pendant 6 mois, tu as grandi en moi

Je te sentais bouger.

 

Papa adorait poser sa main sur mon ventre

et toi, sa princesse, tu venais te frotter.

Ce fut des joies et des moments pour se découvrir, se connaître

Malheureusement, ton coeur s'est arrêté trop tôt,

alors que tu étais encore a l'abri en moi!

J'ai dû te mettre au monde, alors que la vie t'avait déjà quittée!

On t'a mise dans mes bras, tu avais l'air apaisée.

Tu semblais dormir, tu étais si belle!

Maintenant, il est temps de te laisser partir

On ne te dit pas adieu, juste au revoir!

Car tu resteras à jamais dans nos coeur,

Tu es notre petit ange

Qui rejoint d'autres petits anges

On t'aime de tout notre coeur

Papa et Maman

 

Aurore et Stéphane

Bas de page

2017  Adep 56   Créé par A.M.